Conseils de psy

Les phobies

/ Par Dimitri Haikin / Mal-être

Les phobies

Quelle est la différence entre une phobie et une peur ?
La peur est une émotion de base qui nous permet de nous protéger des dangers réels de l’existence.
Dans la phobie, la peur est intense et irrationnelle. Elle fait partie des troubles anxieux. C’est en fait une construction de l’imaginaire pour nous protéger des conflits que nous ne voulons pas voir. La phobie est donc un symptôme de la répression de certaines de nos émotions. Par exemple, si je crains l’autorité de mon père mais que je n’ose pas le lui dire, je vais déplacer cette peur inavouable sur un objet ou un animal. C’est l’exemple du Petit Hans évoqué par Freud qui a développé une phobie du cheval, figure dans laquelle le petit Hans a déplacé la peur de son père et la haine qu’il éprouvait à l’égard de celui-ci.  Nos phobies sont donc bien souvent construites sur nos conflits infantiles non résolus.

Quelles sont les phobies les plus répandues ?
Il y a de très nombreuses formes de phobies dont par exemple ;

  • les araignées : l’arachnaphobie,
  • la peur de ne pas pouvoir s’échapper de la foule ou d’une file d’attente : l’agoraphobie,
  • la peur irrationnelle des espaces confinés, de l’enfermement : la claustrophobie
  • les phobies sociales où la peur disproportionnée des autres.
  • La phobie du dentiste…
  • L’avion…
  • La phobie du chiffre 13 : la triskaidécaphobie

Y a t'il plus de phobies chez les hommes ou chez les femmes ?
Au moins 5% des gens souffrent de phobies. C’est d’ailleurs la pathologie psychiatrique la plus fréquente chez la femme et la 2ème cause chez les hommes.

Les enfants développent-ils eux aussi des phobies ?
Oui, les phobies animalières se développent généralement dans l’enfance, vers l’âge de 7 ans. La phobie scolaire est souvent liée à des vécus d’humiliations réprimés.


Comment guérir de ses phobies ? Quelles sont les techniques de thérapies les plus appropriées pour guérir de ses phobies ?
La phobie peut devenir très invalidante. Cela peut aller jusqu’à une attaque de panique avec malaise général, sensation de mort imminente, tachycardie, sueurs, etc. Dans tous les cas, les sujets frappés de phobie spécifique sont conscients de l’irrationalité de leur peur, et en souffrent.

Une thérapie cognitivo-comportementale vous exposera progressivement à l’objet de votre phobie afin de la vaincre. La thérapie psychanalytique cherchera à décoder l’origine de la phobie dans les conflits infantiles. En fait, il convient  de rechercher l'évènement du passé auquel nous pouvons relier la phobie (l'élastique) ainsi que les émotions réprimées en lien avec ce souvenir traumatique afin de les libérer.

L’EMDR est une thérapie américaine qui est performante pour guérir des phobies.
En conclusion, la phobie cela se guérit par différentes techniques. A chacun de faire ses choix.

Dimitri Haikin, Psychologue

Découvrez tous les jours de nouveaux articles sur www.psy.be !