Je souhaite...

Conseils de psy

Qu’est-ce qu’un groupe de parole, un groupe d’analyse de la pratique, une supervision ou un coaching ?

/ Par Jean-Luc Deconinck / Evolution

Qu’est-ce qu’un groupe de parole, un groupe d’analyse de la pratique, une supervision ou un coaching ?

L’instauration de lieux de soupape (local de défoulement aménagé avec une bataka) serait à encourager pour permettre la décharge de l’agressivité lorsqu’elle ne peut ou n’a pas pu se verbaliser de suite.

Ensuite, c’est surtout d’écoute dont le personnel a besoin, sous forme de lieux de paroles en petits groupes, avec un animateur extérieur, pour leur permettre d’exprimer les différents sentiments vécus lors de leur travail.

Il nous semble évident qu’il y a lieu d’opérer un revirement complet pour que le personnel travaille non plus dans la révolte mais en se considérant entre eux et avec la direction comme des alliés.

La violence actuelle dans l’institution nous apparaît être une violence en appel, un appel à communiquer davantage et à être entendu.

La violence se situe dans la manière de prendre en charge les usagers sans en avoir les moyens, ni les compétences au niveau des formations psychologiques.

. Par conséquent, de l’angoisse est générée des deux côtés, ce qui amène en retour de l’agressivité.

« C’est comme s’il avait le diable dans la tête » et il entend alors des vérités liées à ses difficultés psychiques. C’est donc bien une vérité de l’inconscient du sujet qui se manifeste dans ces phénomènes de violence.

L’absence de limites suscite de l’angoisse chez les usagers. En réaction, les travailleurs s’affirment alors de façon autoritaire. Ce processus étant inefficace, il génère en retour un sentiment d’impuissance chez les adultes.

Un « effet boule de neige », des problèmes individuels sur le groupe, l’aspect à la fois imprévisible de la violence, et en même temps le caractère prévisible de la montée de l’angoisse précédant la violence se pointent alors à l’horizon.

Le type de déficiences rencontrées dans les institutions, augmenté des troubles associés, est en soi déjà générateur de violences.

Le personnel est surtout désemparé. Il manque de moyens et de repères psychologiques ainsi que d’outils de communication pour gérer cette violence par la parole. Ceci afin de pouvoir entendre ce que cette violence vient dire du vécu inconscient de l’usager.

Des lieux de soupape pour le personnel comme pour les usagers gagneraient à être instaurés.

Il nous parait également indispensable de créer des lieux de parole où le personnel peut être écouté. Sans ceux-ci, il nous paraît compromis d’effectuer un travail correctement.

- Ces lieux de parole constituent un espace présentant une triple fonction : lieu d’expression du vécu de chacun, lieu de partage des expériences de travail et lieu de formation.

- D’une part, ils vont permettre aux différents sentiments ressentis de pouvoir s’exprimer.

- D’autre part, le fait de partager comment chacun vit les situations permet de renforcer les liens, la cohésion du groupe, la compréhension mutuelle ainsi que l’élan à se soutenir.

- Ces lieux de parole ont comme objectif subséquent de leur permettre de trouver de nouvelles stratégies pour résoudre les conflits et de remotiver le personnel par une pratique moins épuisante parce qu’elle développe et s’appuie sur leur intelligence affective.

- Il nous parait essentiel de mettre en place des  projets éducatifs et de dialogue entre les usagers et les éducateurs.

- Il faudrait également créer un lieu de défouloir pour les patients. Dans un cadre de sécurité absolue, ils auraient un lieu où ils pourraient exercer leurs actes de violence ou de colère en présence de professionnels. Ils pourraient y effectuer des séances de sport  intense par exemple comme les arts martiaux. Il faudrait associer à ces séances un retour post exercice sur leurs valeurs individuelles.  Cette réflexion ne peut être effectuée que par un psy.

Nous proposons la mise en place  de Groupe d’Analyse de la Pratique  Professionnelle  pour tous les personnels (enseignants, éducateurs…), en lien direct avec les patients ou usagers.

La notion d'analyse des pratiques désigne une méthode de formation ou de perfectionnement fondée sur l'analyse d'expériences professionnelles, récentes ou en cours, présentées par leurs auteurs dans le cadre d'un groupe composé de personnes exerçant la même profession. Le matériel apporté par les participants a trait à leur pratique et à leur identité professionnelle. C’est un travail sur l’implication personnelle de chacun dans les situations professionnelles.

En résumé

Des Groupes d’Analyse de Pratiques Professionnelles.

Des groupes de paroles :

Les groupes de parole favorisent une régulation au sein d'une équipe. Ils permettent de  mieux comprendre les phénomènes de groupe et d’adopter la bonne proximité entre les problématiques personnelles et professionnelles.

Un groupe de supervision

Dans un groupe de supervision, chaque participant d’un groupe constitué amène une difficulté professionnelle active et non résolue. Le retour de l’ensemble du groupe permet à l’intéressé de recueillir d’autres avis  ou d’autres approches de son problème. Cependant, un groupe de supervision n’est pas la SOLUTION , mais plutôt un MOYEN.

Coaching

Le coaching présente l’avantage de proposer une relation suivie dans un temps défini. Il permet une réflexion personnalisée, grâce au soutien d’un professionnel qui ne prend pas de décisions  mais qui évalue la pertinence des décisions prises.

Jean-Luc Deconinck, Psychologue, Psychothérapeute, Formateur et Superviseur

 

Jean-Luc Deconinck -  Psychologue, Psychothérapeute

Jean-Luc Deconinck

62, Clos du Sadin - 1420 Braine-L'Alleud
Articles publiés : 5

Type : Psychologue , Psychothérapeute
Spécialités : Testing , Thérapie cognitivo-comportementale , Thérapie centrée sur la personne , Thérapie brève systémique , Thérapie brève , Tests d'orientation , Soutien , Shiatsu , Relaxation , Thérapie cranio-sacrée , Thérapie en marchant , Watsu , Thérapie familale systémique , Thérapies somato-émotionnelle , Thérapies intégratives , Thérapies énergétiques , Thérapie psychocorporelle , Thérapie familiale , Analyse transactionnelle , EMDR , EFT , Ecothérapie , Diagnostic , Communication non violente (CNV) , Communication interculturelle , Art-thérapie , Ethnopsychiatrie , Programmation neuro linguistique (PNL) , Gestalt-thérapie , Massage , Haptopsychothérapie
Problématiques : Troubles de l'adaptation socio-culturelle , Problèmes liés au travail , Problèmes scolaires , Problèmes sexuels , Radicalisation , Stress , Stress post-traumatique , Tabagisme , Traumatismes , Troubles alimentaires , Problèmes de couple , Troubles de l'identité , Troubles de l'identité sexuelle , Troubles de l’attention (TDAH) , Troubles du sommeil , Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) , Violence , Problèmes d’éducation , Prise de parole en public , Alcoolisme , Dépression , Angoisse d'abandon , Angoisses , Anorexie , Anxiété , Assertivité , Boulimie , Burn-out , Confiance en soi , Cyberdépendance , Dépendance , Phobie , Drogue , Emotion , Estime de soi , Fatigue chronique , Harcèlement , Haut potentiel , Hyperactivité , Jalousie pathologique , Jeu pathologique , Manipulation mentale , Pervers narcissiques
Publics : Adulte , Ado , Enfant , Couple , Famille , Groupe