Je souhaite...

Conseils de psy

Le couple et les écrans

/ Par Sally Das / Problèmes de couple

Le couple et les écrans

Je lis ce jour dans la presse que les relations sexuelles risquent de disparaître d'ici quelques années selon une étude britannique. La raison principale serait les écrans et la distance qu'ils provoquent au sein du couple!

En effet, les écrans prennent une place très importante dans la vie des individus et surtout des couples, cette place des écrans peut nuire au couple si l'on n'y prend pas garde.

Combien de fois n'observe-t-on pas lors d'un passage au restaurant, qu'un couple mange ensemble ou boit un verre, un portable en main, chacun, l'un en face de l'autre. Pas de communation visuelle, ni verbale, peut-être une communication par sms avec "Que prends-tu comme plat ou qui paie l'addition?". Le but d'une sortie est le partage d'un moment tous les deux, surtout en couple. Vous avez surement attendu ce moment, pris par la routine du quotidien (j'ai écris un article sur ce sujet), les enfants à gérer, le travail et le peu de temps pour vous.

Vous voilà donc libérés de quelques obligations pendant un temps avec votre partenaire, temps où vous pouvez profiter l'un de l'autre dans un endroit sympathique. Pourquoi vos portables viennent-ils contaminer ce moment?

Avez-vous peur de ne rien avoir à vous raconter? Si tel est le cas, cela signifie peut-être qu'il y a un mal-être dans le couple ou un manque de communication entre les partenaires.

Préfèrez-vous être ailleurs? Cela signifie aussi un mal-être dans votre couple si vous vous êtes senti obligé de répondre positivement à l'invitation de votre partenaire alors que vous n'en aviez pas envie.

Est-ce une mauvaise habitude prise? Si tel est le cas, cela peut se modifier.

Les écrans font partie de notre quotidien. Certes, ils apportent de nombreux points positifs! Ils nous permettent de communiquer aisément peu importe notre localisation dans le monde, ils nous apportent des informations rapidement, ils nous occupent lorsque nous sommes seuls, dans une salle d'attente avec des inconnus à qui nous n'avons pas envie de parler, ils peuvent nous servir de gps et avoir plein d'utilités positives.

Ils sont aussi oppressants par moment: peu importe où vous êtes, vous restez joignable, disponible pour tout le monde, vous êtes localisable et parfois corvéable à merci. Ils nous permettent de discuter avec des personnes loin de nous mais ils nous éloignent de ceux qui nous sont proches. Nous avons toujours une bonne raison de les utiliser: "Je vais juste répondre à un message", "Je vais juste consulter mes mails", "Je vais juste vérifier que", en fait ce que ce message dit est: "Je vais juste m'empêcher de passer du temps avec toi "

Combien de fois n'entend-t-on pas des couples nous raconter que dès qu'ils rentrent du travail, ils s'installent et prennent leur téléphone, leur ordinateur et ne les quittent plus jusqu'au soir, parfois même dans le lit conjugal. Il arrive même que l'un des partenaire utilise son portable et déclenche chez l'autre la même envie. Le sentiment ressenti alors est : "S'il ne s'occupe pas de moi, je vais aussi aller sur mon portable", déclenchant ainsi des relations en chaine, du style : "Tu as commencé, alors moi, je fais pareil". 

Certes, vous avez besoin de décompresser, le but n'est pas de vous en priver comme pour un ado ou un enfant, l'idée serait d'utiliser ces appareils avec modération sans que cela nuise à votre relation.

Quand vous rentrez chez vous, pourquoi ne pas vous "déconnectez" des écrans durant le repas, lorsque vous regardez un film ensemble, au restaurant, losque vous discutez avec une personne de votre entourage, lorsque vous êtes dans votre lit, prêt à dormir ou à passer du temps avec votre partenaire. Un peu comme à un ado à qui on propose d'éteindre son téléphone pendant les moments familiaux, on pourrait proposer la même chose aux couples durant leurs moments à eux afin de privilégier la présence de l'autre, de communiquer, de passer du temps ensemble.

Les écrans seront toujours présents mais votre couple pourrait ne plus l'être par manque d'attention et par le sentiment d'être délaissé par plein de choses. Cela vaut-il vraiment la peine de risquer une belle histoire pour quelques mails, messages ou autres informations diffusées par vos écrans? 

 

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Coach, Coach parental, Coach scolaire, Centre de formation, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 41

Type : Psychologue , Psychologue clinicien(ne) , Psychothérapeute , Coach , Coach parental , Coach scolaire , Centre de formation , Formateur/trice
Spécialités : Art-thérapie , Communication non violente (CNV) , Conseil , Diagnostic , Guidance parentale , Prévention et traitement du Burn-out , Programmation neuro linguistique (PNL) , Psychologie positive , Psychosomatique relationnelle , Psychothérapie psychanalytique , Soutien , Soutien , Testing , Tests d'orientation , Thérapeute du couple , Thérapie brève , Thérapie brève systémique , Thérapie centrée sur la personne , Thérapie cognitivo-comportementale , Thérapie familale systémique , Thérapie familiale , Thérapie orientée solution , thérapie systémique
Problématiques : Addictions , Angoisse d'abandon , Angoisses , Anorexie , Anxiété , Assertivité , Boulimie , Burn-out , Confiance en soi , Cyberdépendance , Dépendance , Dépression , Deuil , Emotion , Estime de soi , Fatigue chronique , Harcèlement , Haut potentiel , Hypersensibilité , Jalousie pathologique , Manipulation mentale , Pervers narcissiques , Phobie , Prise de parole en public , Problèmes de couple , Problèmes d’éducation , Problèmes liés au travail , Problèmes scolaires , Problèmes sexuels , Stress , Stress post-traumatique , Tabagisme , Traumatismes , Troubles alimentaires , Troubles de l'adaptation socio-culturelle , Troubles de l'attachement , Troubles de l'identité , Troubles de l'identité sexuelle , Troubles de l’attention (TDAH) , Troubles du sommeil , Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
Publics : Adulte , Ado , Enfant , Couple , Famille , Groupe