Je souhaite...

Conseils de psy

Ce que les tapes, les gifles et les fessées apprennent aux enfants...

/ Par info psy.be / Enfants

Ce que les tapes, les gifles et les fessées apprennent aux enfants...

Les partisans de la fessée et des punitions corporelles pensent sincèrement qu'elles sont éducatives.

Mais ils oublient que les enfants apprennent presque tout par l'exemple, et surtout l'exemple de leurs parents. Autrement dit, quand on frappe un enfant, ce n'est pas la leçon qu'on veut lui donner qui s'inscrit dans son cerveau, c'est l'exemple de comportement qu'on lui donne en le frappant.

Et ce que lui dit cet exemple, c'est :

1 - Les plus grands et les plus forts ont le droit de battre les plus petits et les plus faibles. La raison du plus fort est toujours la meilleure.

2 - Quand on est faible et petit, il faut se soumettre à la violence.

3 - Pour le bien des enfants, il faut leur faire mal. La fin justifie les moyens.

4 - On peut frapper quelqu'un pour son bien.

5 - Quand on aime quelqu'un, on a le droit de le faire souffrir. Qui aime bien châtie bien.

6 - On a raison de me frapper parce que je suis méchant.

7 - La plupart des enfants sont frappés, donc la plupart des enfants sont méchants. Chez l'adulte, cette conviction devient : la nature humaine est mauvaise. Il faut la corriger.

8 - Il ne faut pas faire attention à la souffrance de ceux qu'on frappe.

9 - Quand on n'est pas d'accord avec quelqu'un, il est normal de le frapper.

Est-ce vraiment ce que nous souhaitons apprendre à nos enfants ?

info psy.be -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Coach, Sexologue, Praticien(ne) bien-être

info psy.be

Avenue Jupiter 7 - 1450 Chastre
Articles publiés : 479