Je souhaite...

Conseils de psy

Covid et confinement: angoisse, mal-être et traumatisme?

/ Par Sally Das / Mal-être

Covid et confinement: angoisse, mal-être et traumatisme?

Pourquoi un article sur ce sujet? Cette semaine de consultations fut composée de nombreux patients souffrant d'angoisses ayant débuté durant la période covid et le confinement. J'ai donc eu envie de réaliser un article sur cette thématique.

Nous étions bien loin de nous imaginer il y a quelques mois, vivre un tel scénario catastrophe, tel un film hollywoodien avec les mêmes effets spéciaux! Hélas, ce n'est pas le cas, il s'agit plutôt d'un cauchemar éveillé! 

Un virus tueur s'est installé dans notre pays mais également sur toute la planète avec peu de moyens pour s'en protéger, le soigner et même l'éradiquer. Ce virus ne nous permet plus de vivre normalement, nous coupe de nos proches, de nos contacts sociaux, de notre vie tout simplement. Notre liberté a été réduite à des activités essentielles telles que le travail et faire ses courses, tout ce que les individus préfèrent, cela va s'en dire...! Le côté social, la proximité avec l'autre et le plaisir enlevés! Un timide petit relâchement cet été mais toujours avec le risque d'une reprise du virus et la peur d'un reconfinement ou d'une diminution des libertés accordées.

Cet épisode nous a tous laissé sans voix, dans la plus complète incompréhension et avec un contrôle zéro sur la situation. Pour certains, une gestion mentale difficile, un mal-être, l'apparition de nombreuses angoisses ou la réactivation de celles-ci et même un traumatisme.

Quelle est l'origine de cette angoisse? La possibilité d'attraper la maladie, même si l'individu se protège, nous ne connaissons pas toutes les subtilités de ce virus et tous les risques de contamination possibles, le danger est donc toujours présent, à chaque moment. Le risque pour nos proches, qu'ils soient âgés ou non, ce virus s'attaque à toutes les catégories d'âge, nous pouvons donc craindre pour toutes les personnes auxquelles nous tenons. La privation de notre liberté par le confinement, pour des raisons expliquées et justifiées mais la privation reste présente; ne pas pouvoir circuler librement quand on le souhaite, sous peine de devoir justifier nos actes, être bloqué(e) à la maison avec du travail pour certains et rien pour d'autres, l'être aimé, les enfants, la maison, qu'on voit quelques heures par jour et où c'est du 24/24 ensuite.

Tout notre quotidien a été chamboulé par ce virus et ses conséquences et cela a causé un grand mal-être, des angoisses et pour certains, on peut même parler d'un traumatisme. Si vous vivez un accident de voiture, vous pourrez connaître un traumatisme, vous aurez certainement des craintes à reprendre votre véhicule ensuite, mais vous pourrez toujours choisir d'attendre, d'être prêt(e) pour recommencer. Par contre, vous ne pouvez contrôler l'évolution du virus ni un (re)confinement vu que cette décision vous échappe complètement et que vous êtes mis au pied du mur.

Y a-t-il un profil de personne impactée par la situation? Nous pourrions dire que les individus aux tendances anxiogènes, seraient plus touchés par l'angoisse, mais ce que nous avons vécu n'a laissé indemne aucun d'entre nous, de différente manière, selon chacun. Personne n'oublira cet épisode de notre vie peu importe comment il nous a impacté, de prêt ou de loin. Pensons également aux individus qui ont souffert de ce virus, dont un proche en a souffert et même ceux qui hélas, ont perdu un proche du covid.

Finalement, une vague psychologique apparaît, faisant suite à cette situation avec des conséquences psychiques.

Bien-sûr, certains diront qu'ils n'ont été que peu impactés par le confinement, néanmoins, est-on certain que les effets rétroactifs ne vont pas apparaître plus tard? Beaucoup ont du composer avec, composer avec la famille présente à toute heure à la maison, composer avec le travail à la maison, mais une fois que la normalité réapparaîtra, est-ce que les problématiques d'antan ne reviendront pas?

Le manque de contrôle de la situation est une grande cause du mal-être des personnes consultant pour ce motif, comment savoir comment les choses vont évoluer? Personne ne peut prédire la suite, le futur; quelques scénarios sont mis en place ou évoqués, peu rassurants d'ailleurs, mais qui pourrait prédire les choses de manière certaine ?

Il est compliqué pour un patient angoissé de ne pas avoir le contrôle sur cette situation, car ce manque de contrôle augmente son angoisse et c'est un effet boule de neige qui se produit.

Quelques petits conseils ? Essayez de vivre au jour le jour en profitant du jour présent, concentrez-vous sur des activités plaisantes qui peuvent vous  donner le sourire, gardez espoir et tentez de rester positif car nous savons qu'un bon moral peut impacter positivement votre système immunitaire.

Si cela ne fonctionne pas, n'hésitez-pas à demander de l'aide et à consulter un professionnel.

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 26