Je souhaite...

Conseils de psy

HP, encore et toujours ? ou école LP ?

/ Par info psy.be / Comprendre son ado

HP, encore et toujours ? ou école LP ?

Que doit -on faire de ces consonnes répétitives ? Que doit-on faire de ces gnomes, au QI aberrant voire disgracieux, ou hétérogène ?

Des enclos qui leur sont réservés, des écoles spécialisées, des groupes de parole exclusifs ?

N'en fait-on pas un peu trop ?

Sans doute, oui...et non.

La problématique HP est avant tout une problématique scolaire, tout comme les dys, les TDA/H

Elle est symptomatique d'une école aux mensurations trop étroites. Comme une femme qui n'accepte pas ses formes, et met un pauvre 38 quand elle a la volupté d'un 42. Alors ça déborde de partout..

Autant de décrochages scolaires, de phobies scolaires, d'états anxiodépressifs, de professeurs en difficulté et en manque de moyens pour se réaliser dans leurs classes.

La structure trop étroite rejette d'elle-même tous les enfants non conformes, enraidit ceux qui s'habituent et étouffent ceux qui s'adaptent en dépit d'eux-mêmes.

Ces derniers se retrouvent 'sur le tard' en thérapie, fatigués de marcher à côté de leurs baskets.

Les groupes de parole, et autres lieux de parole réservés aux HP, trouvent alors tout leur sens dans une réelle quête identitaire .

Ces personnes n'ont pas été reconnues dans leurs différences, et de plus n'ont pas appris à se reconnaître et à développer leurs compétences particulières.

Il vaudrait mieux que l'école prenne une taille trop large, afin d'y laisser de la place pour tout un chacun, élèves et professeurs.

Le décrochage scolaire ne concerne pas que les élèves, mais aussi les professeurs. Celui-ci rime souvent avec burn-out.

Parmi eux, on trouve nombre d'enseignants HP au coeur grand ouvert, perfectionnistes, investis d'une généreuse mission pédagogique et maltraités par le système scolaire et ses normes trop étroites.

L'école se comporte comme un anorexique, et ne peut répondre à la boulimie d'enseigner de certains de ses professeurs,et celle d'apprendre de nombreux de ses élèves.

Le jour ou l'école aura trouvé sa juste mesure, se synchronisant en souplesse avec la société, plus besoin d'enclos , ni de lieux réservés.

Les enfants seront reconnus dans leur totalité comme enfants à haut potentiel.

Anne-Françoise Meulemans.
Coordinatrice générale de CentrEmergences.

 

info psy.be -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Coach, Sexologue, Praticien(ne) bien-être

info psy.be

Avenue Jupiter 7 - 1450 Chastre
Articles publiés : 479