Je souhaite...

Conseils de psy

Jumeaux, couple pour la vie ?

/ Par info psy.be / Enfants

Jumeaux, couple pour la vie ?

Littéralement, le terme jumeau se réfère à tous les individus (ou l'un de ceux-ci) qui ont partagé le même utérus et qui sont nés le même jour.

Jumeaux monozygotes ou "vrais jumeaux".
Cette situation survient lorsqu'un ovule est fécondé par un spermatozoïde, et que la cellule oeuf qui en découle se sépare en deux, formant ainsi deux embryons qui ont le même patrimoine génétique.
Ils sont souvent très ressemblants physiquement. En prenant de l'âge, les jumeaux monozygotes se différencient suite aux choix personnels et aux expériences de vie.
La scolarité est un pas important dans ce domaine de différenciation.


Jumeaux dizygotes ou "faux jumeaux"
Cette situation survient lorsque deux ovules fécondés par 2 spermatozoïdes nidifient sur les parois de l'utérus.
Cette situation survient le plus souvent dans le même cycle menstruel.
Les deux ovules forment alors deux cellules oeuf différents et les jumeaux ainsi conçus sont dits dizygotes.
Ces jumeaux peuvent être de sexe différent et ne pas se ressembler du tout.

L'arrivée de jumeaux dans une famille
En règle générale, l'arrivée de jumeaux au sein d'une famille est une merveilleuse expérience et le plus souvent, l'affection profonde entre les jumeaux est la règle.
Cependant, un des problèmes majeurs auquel la mère est confrontée au début est de répondre de façon adéquate à la demande simultanée de deux enfants.
Fatigue, peur de ne pas donner la même chose à l'un ou à l'autre, de créer de l'inégalité. Or trop d'équité provoque la jalousie !
Pas évident ! Heureusement que le père est là également pour partager la responsabilité parentale et les tâches multipliées par deux ou trois.

Jumeaux, un couple pour la vie ?
Les jumeaux sont deux individus parallèles, une paire, pas un couple. Si leur relation recèlera une intimité et une complicité à nulle autre pareille, chacun construira son identité et sa vie.

Les travaux de René Zazzo ont insisté sur la nécessité de «dégémelliser» et d'éviter "l'autosuffisance" du couple gémellaire.
Plus les parents consacreront de temps à chacun séparément, plus ils faciliteront leur autonomie future.
Moins ils auront réussi à leur donner de l'amour individuellement, plus le groupe sera soudé.
Les jumeaux créeront une relation de type "couple" qui modèlera la personnalité de l'un vis-à-vis de l'autre et les rendra autosuffisants.


Dominance d'un jumeau par rapport à l'autre ?
Souvent considérée comme négative par les parents car révélatrice d'une asymétrie s'opposant à leurs préoccupations égalitaristes.
Les jumeaux, eux, interprètent ces relations comme relevant plutôt de la complémentarité.
Une sorte de spécialisation des tâches aboutirait par exemple à la prise en charge par l'un des jumeaux de ce qui touche les relations extérieures et par l'autre des questions touchant le couple lui-même.
Cette complémentarité est plus évidente si les jumeaux sont de sexe différent, la fille étant alors souvent considérée comme la dominante, parce que plus encline à assurer la relation extérieure.
Cette relation de dominant à dominé peut, dans certains cas rares, susciter chez le dominé un besoin de secouer le joug et de se définir par opposition à son jumeau.
Elle serait ainsi à l'origine de certains rapports conflictuels entre eux.

Des conseils
- Ne donnez pas aux jumeaux des prénoms qui se jumellent entre eux, par assonance ou par association ou par miroir : pas d’Albert et Robert, d’Aline et Pauline, de Victor et Hugo,...
L’attribution de prénoms bien distincts est donc essentielle du premier élément d’identité pour l’extérieur.

- Ne les faites pas coucher dans le même berceau et plus tard dans le même lit.

- Ne les accoutrez pas de vêtements identiques ou ne les coiffez pas à l'identique.

- Evitez de leur donner le même jeu en double exemplaire.

- Ne vous extasiez pas de leurs ressemblances, à haute voix, n’en jouez pas pour vous amuser ou déconcerter les étrangers.

- Quand vous les interpellez ou que vous parlez d’eux, évitez de dire « les jumeaux ». Désignez-les par leurs prénoms respectifs…

- Saisissez toutes les occasions de séparation, fussent-elles brèves.

- Favorisez pour chacun des jumeaux des camaraderies, des amitiés et des activités qui lui soient personnelles.

- Laissez les vivre ce qu'ils ont à vivre aussi, leur relation privilégiée !

- Et surtout faites-vous confiance en tant que parents ! Votre expérience sera singulière !

En savoir plus sur la mythologie géméllaire ? Lisez la suite !

Revoyez la chronique Psy de Dimitri Haikin consacrée aux jumeaux. <br>
 

Portrait de psy.be

info psy.be

Avenue Jupiter 7 - 1450 Chastre
Articles publiés : 479