Je souhaite...

Conseils de psy

Le haut potentiel: bénédiction ou cadeau empoisonné?

/ Par Sally Das / Vivre ensemble

Le haut potentiel: bénédiction ou cadeau empoisonné?

Le haut potentiel est vu par certains comme une bénédiction et par d'autres comme un cadeau empoisonné.

 

Le haut potentiel chez l'enfant est suspecté à l'école ou dans la famille. L'enfant s'ennuie rapidement, termine les tâches demandées avant les autres, se comporte, raisonne de manière différente et présente des différences dans le lien social. Cet enfant semble différent et on ne sait pas expliquer pourquoi! Une hypothèse avancée est donc de tester son quotient intellectuel afin de découvrir s'il présente un haut potentiel ou si sa différence s'explique par une autre cause.

Le premier moyen d'objectiver le haut potentiel est le test de quotient intellectuel. Plusieurs batteries de test existent et le psychologue ou neuropsychologue choisit la batterie en fonction de l'âge de l'enfant et de ses affinités avec tel ou tel test. Un quotient de 130 et plus est un signe d'une intelligence à haut potentiel. Attention, toute l'analyse ne se base pas que sur le chiffre obtenu, d'autres paramètres relationnels et émotionnels sont à prendre en compte dans le diagnostic.

Lorsque le diagnostic de haut potentiel est annoncé aux parents, il y a souvent un gros choc. Certains s'y préparent, d'autres pas du tout car la demande de Q.I. peut être demandée pour un tout autre motif. 

Il arrive que les parents pleurent dans notre cabinet suite à cette annonce. Cela est perçu pour certains, de la même manière que si on leur annonçait un retard mental. Les parents comprennent que leur enfant est différent des autres et cela peut faire peur.

Certains ne comprendraient pas cette attitude: "Votre enfant est très intelligent, où est le problème? J'aimerais bien que le mien soit à sa place!". Ce que les autres ne voient pas, c'est que le parcours de l'enfant à haut potentiel ne va pas se dérouler comme un long fleuve tranquille, ce potentiel peut être lourd à porter parfois, pour l'enfant mais aussi pour ses proches.

Que peut-il ressentir? Il peut se sentir différent des autres et on sait que l'enfant qui se sent différent peut développer des complexes, un manque de confiance ou d'estime de soi. Son intelligence supérieure peut être mal perçue par ses camarades de classe (vu comme meilleur qu'eux), une jalousie peut s'installer et par la même, de la méchanceté et du rejet.

 

L'enseignant peut être agacé par la remise en cause des explications ou du pourquoi sur chaque élément expliqué. Un enfant qui s'ennuie en classe peut chahuter ou distraire les autres, avoir des problèmes de comportement, cela peut occasionner des difficultés scolaires avec ses enseignants. Certains enfants à haut potentiel sont également hyperactifs ou présentent un déficit de l'attention.

 

Pour certains enfants ou adolescents à haut potentiel, des troubles de l'apprentissage apparaissent, ce qui est souvent peu compris par l'entourage: "Comment peut-il avoir des difficultés telles en mathématiques, avec l'intelligence qu'il possède?". Parfois, il décroche complètement à l'école, dort en classe ou rêvasse. Il se peut aussi qu'il ne puisse compléter un cours ou se remettre en ordre comme ses camarades, alors qu'il a tout entendu, compris et qu'il est prêt à être interrogé.

 

Au niveau social, l'entente avec les autres peut être problématique, de par sa différence et du rejet possible par les autres, il peut aussi s'isoler de lui-même en préférant observer, lire ou jouer à d'autres jeux que ceux proposés par les enfants du même âge car il ne se reconnaît pas en eux, ne partage pas les mêmes centres d'intérêt. 

 

Les personnes à haut potentiel sont hypersensibles et cette hypersensibilité peut être une "faiblesse" face à la société dans laquelle nous vivons. Son empathie trop exacerbée peut lui jouer des tours et ne pas être une alliée dans sa vie sociale. Il prend tout trop à cœur et se sent rapidement blessé.

 

L'autorité peut être difficilement acceptable, l'enfant peut la contester chez les adultes, tant à l’école, qu'en famille. Ses rapports avec sa fratrie peuvent être compliqués. Certains enfants ou adolescents méprisent leurs frères et soeurs en s'autoproclamant plus intelligent qu'eux. 

 

L'individu à haut potentiel peut se sentir un peu comme un Martien sur la planète Terre avec toutes les conséquences qui vont avec.

 

Etre les parents d'un enfant ou ado à haut potentiel peut être un fardeau à porter car ils craignent de mal faire, ne savent pas toujours comment gérer les situations face à cette différence et en comparaison avec les autres enfants. 

 

Certains adultes n'ont pas été diagnostiqués durant l'enfance, il n'est pas rare qu'à l'âge adulte, ils consultent car ils suspectent avoir une intelligence très supérieure sans en avoir la certitude, mais plutôt par rapport à leur comportement, attitude ou ressenti.

 

Arrivé à l'âge adulte, le haut potentiel ne se range pas dans une boîte.

 

Les adultes à haut potentiel peuvent aussi rencontrer les mêmes problématiques énoncées : au travail principalement, où l'autorité d'une hiérarchie va être difficilement acceptable, où ils auront besoin d'essayer différentes possibilités, différentes professions car ils n'apprécient pas la routine, ce qui pourra leur donner une image d'instabilité.

 

Le contact avec les autres sera différent de celui rencontré par les enfants ou ados mais pourra rester compliqué.

L'hypersensibilité sera elle-aussi présente, peut-être l'adulte aura- t-il appris à mieux la gérer si le diagnostic a eu lieu durant son enfance.

 

Ses relations amoureuses peuvent être contrariées par son perfectionnisme et son besoin de contrôle. Il n'est pas toujours compris par son partenaire, ce qui lui donne l'impression d'être mieux seul. Il cherche quelqu'un qui lui ressemble ou qui le comprenne.

 

Le haut potentiel n'est pas qu'un chiffre, ni un diagnostic, il est une manière d'être, une manière de vivre, qui peut apporter bien des choses positives mais qui peut être lourde à porter à d'autres moments.

 

Chacun réagit de manière différente et le fait d'être à haut potentiel ne va pas obligatoirement vous causer de grosses difficultés ou gâcher votre vie.

 

Il faut être attentif aux événements difficiles et comprendre comment les gérer au mieux. Un accompagnement peut être bénéfique afin de gérer cette situation et les troubles associés s'ils apparaissent.

 

Un suivi familial peut également être proposé si le besoin s’en fait sentir, si les proches peinent à comprendre certaines situations ou hésitent dans le bon comportement à adopter. 

 

On ne se définit pas par son haut potentiel, il est un élément de votre vie mais pas l’entièreté de celle-ci, néanmoins il vous aidera à comprendre votre ressenti et apportera des réponses à certaines questions.

 

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychologue de 1ère ligne (INAMI), Psychothérapeute, Coach, Coach parental, Coach scolaire, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 31

Type : Psychologue , Psychologue clinicien(ne) , Psychologue de 1ère ligne (INAMI) , Psychothérapeute , Coach , Coach parental , Coach scolaire , Formateur/trice
Spécialités : Art-thérapie , Communication non violente (CNV) , Conseil , Diagnostic , Guidance parentale , Prévention et traitement du Burn-out , Psychologie positive , Psychosomatique relationnelle , Psychothérapie psychanalytique , Soutien , Soutien , Testing , Tests d'orientation , Thérapeute du couple , Thérapie brève , Thérapie brève systémique , Thérapie centrée sur la personne , Thérapie cognitivo-comportementale , Thérapie familale systémique , Thérapie familiale , Thérapie orientée solution , thérapie systémique
Problématiques : Addictions , Alcoolisme , Angoisse d'abandon , Angoisses , Anorexie , Anxiété , Assertivité , Boulimie , Burn-out , Confiance en soi , Cyberdépendance , Dépendance , Dépression , Deuil , Emotion , Estime de soi , Fatigue chronique , Harcèlement , Haut potentiel , Hypersensibilité , Jalousie pathologique , Manipulation mentale , Pervers narcissiques , Phobie , Prise de parole en public , Problèmes de couple , Problèmes d’éducation , Problèmes liés au travail , Problèmes scolaires , Problèmes sexuels , Stress , Stress post-traumatique , Tabagisme , Traumatismes , Troubles alimentaires , Troubles de l'adaptation socio-culturelle , Troubles de l'attachement , Troubles de l'identité , Troubles de l'identité sexuelle , Troubles de l’attention (TDAH) , Troubles du sommeil , Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
Publics : Adulte , Ado , Enfant , Couple , Famille , Groupe