Je souhaite...

Conseils de psy

L'influence du regard de l'Autre sur nos comportements

/ Par Sally Das / Moi et les autres

L'influence du regard de l'Autre sur nos comportements

Certes, nous vivons en société et dans une société où le regard de l'autre peut nous pousser à adopter ou à modifier certains de nos comportements. A tort peut-être!

Bien-sûr, nous ne pouvons décider d'ignorer la loi ou les règlements en société, nous ne sommes pas seuls sur cette Terre et les règles sont faites pour être respectées. Si vous grillez un feu rouge, bien-sûr que les automobilistes vont poser sur vous un regard réprobateur parce que vous commettez un acte dangereux qui peut avoir des conséquences sur tous.

Parlons plutôt de vous: si vous décidez de vous colorer les cheveux en mauve demain, ce comportement aura-t-il des conséquences sur les autres? Peut-être que certains n'apprécieront pas votre couleur de cheveux, y apporteront leur avis ou des commentaires. Cela changera-t-il leur vie? Non! Cela changera-t-il la vôtre? Oui, si cette couleur vous plaît et que VOUS estimez que cela est bon pour vous. 

Il y a certains comportements que vous devez adopter pour vous, pas de manière égoïste envers les autres ou envers une société mais parce que cela est bon pour vous. Par exemple, votre couleur de cheveux, votre maquillage, votre manière de vous vêtir (sisi, si vous sortez dans la rue, le nudisme n'est pas autorisé), les lieux que vous déciderez de visiter, le type de voyage que vous voulez faire (city trip, farniente, randonnée,...), votre orientation sexuelle, votre genre, qui vous êtes, vos choix amoureux, le nombre d'enfants que vous voulez avoir et si vous voulez en avoir! Le genre cinématographique, la musique, votre emploi, vos loisirs, ce qui vous fait du bien à VOUS! 

Quoi que vous fassiez, des personnes vous jugeront sur tout: votre apparence, votre caractère, même sans vous connaître, à la première impression. On émettra des commentaires, des rumeurs, des stéréotypes divers et vous serez mis dans une "boîte". La question à se poser est : "Est-ce que vous voulez rester dans cette boîte?" ou est-ce que vous voulez vivre heureux sans tenir compte de l'avis des autres ou diminuer l'impact que ces avis ont sur vous?

Je rencontre beaucoup de jeunes qui ont envie de réaliser des études et qui se l'interdise tout simplement par rapport à l'avis des autres: leur famille, l'avis sur tel ou tel métier: "Pas assez d'études", trop "manuel", "mauvaise réputation",...Mais finalement, qui va réaliser ce métier? C'est vous et vous seul, et durant une quarantaine d'années qui plus est! Autant donc, que ce métier vous plaise, qu'il vous apporte l'épanouissement nécessaire à votre bonheur, peu importe l'avis des autres! 

Idem pour vos choix amoureux. Le souci se pose souvent quand vos choix ne correspondent pas aux attentes des autres: coming out,...Souvent vos proches fantasment votre vie et imaginent des scénarios: des petits-enfants, un gendre parfait, une belle-fille parfaite et bien-sûr, quand vous leur annoncez quelque chose qui ne colle pas avec l'image qu'ils s'en faisaient, c'est le choc! Bien souvent, il ne s'agit pas toujours d'une critique de votre choix de vie mais le deuil de leur vision de départ. 

Votre choix d'enfants peut aussi être sujet à critiques. Quand un individu dit qu'il ne veut pas d'enfants, les remarques qui fusent sont souvent du type :" Ah? Tu n'aimes pas les enfants?", "Tu es stérile?", "Mais qui va s'occuper de toi dans tes vieux jours?". Votre choix est votre choix, qu'il soit compris ou non par votre entourage, vous ne pouvez décider d'avoir des enfants pour correspondre à une image que veut vous imposer la société ou pour faire plaisir à votre entourage.

Bien-sûr, se libérer du regard de l'autre totalement ou en partie prend du temps, cela peut être travaillé en thérapie. Certaines personnes y sont plus sensibles que d'autres par leur enfance, leurs expériences de vie. Cela n'est pas simple, cela prend du temps, mais cela est possible. 

Alors, tentez l'expérience :-).

 

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychologue de 1ère ligne (INAMI), Psychothérapeute, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 31

Type : Psychologue , Psychologue clinicien(ne) , Psychologue de 1ère ligne (INAMI) , Psychothérapeute , Formateur/trice
Spécialités : Art-thérapie , Communication non violente (CNV) , Conseil , Diagnostic , Guidance parentale , Prévention et traitement du Burn-out , Psychologie positive , Psychosomatique relationnelle , Psychothérapie psychanalytique , Soutien , Soutien , Testing , Tests d'orientation , Thérapeute du couple , Thérapie brève , Thérapie brève systémique , Thérapie centrée sur la personne , Thérapie cognitivo-comportementale , Thérapie familale systémique , Thérapie familiale , Thérapie orientée solution , thérapie systémique
Problématiques : Angoisse d'abandon , Angoisses , Anorexie , Anxiété , Assertivité , Boulimie , Burn-out , Confiance en soi , Dépendance , Dépression , Deuil , Emotion , Estime de soi , Fatigue chronique , Harcèlement , Haut potentiel , Hypersensibilité , Jalousie pathologique , Manipulation mentale , Pervers narcissiques , Phobie , Prise de parole en public , Problèmes de couple , Problèmes d’éducation , Problèmes liés au travail , Problèmes scolaires , Problèmes sexuels , Stress , Stress post-traumatique , Tabagisme , Traumatismes , Troubles alimentaires , Troubles de l'adaptation socio-culturelle , Troubles de l'attachement , Troubles de l'identité , Troubles de l'identité sexuelle , Troubles du sommeil , Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
Publics : Adulte , Ado , Enfant , Couple , Famille , Groupe