Je souhaite...

Conseils de psy

Haut potentiel, du boulet au cadeau

/ Par info psy.be / Etre soi

Haut potentiel, du boulet au cadeau

Des parents amènent leur enfant, souvent en souffrance, que ce soit à l’école ou à la maison. Un ami, un enseignant, un psychologue ou même parfois leur médecin traitant leur a conseillé de franchir la porte de Relaxeau : « Allez voir… votre enfant est peut être un enfant à haut potentiel ».

Une des questions les plus couramment posée est de savoir « A quoi ça va servir de savoir qu’il est HP ? » Cette question est très pertinente. Nous constatons clairement un changement chez l’enfant et dans sa famille en cours de diagnostic. Petit à petit l’enfant commence à se voir beaucoup plus positivement, il accepte sa particularité, apprend à gérer ses émotions, ses frustrations. Passer un bilan doit se faire de manière sérieuse avec de vrais professionnels et des outils reconnus. La personne HP peut alors petit à petit accepter ce diagnostic.

Ils sont nombreux, ces adultes à venir nous voir un peu mal à l’aise, sans élever le ton, en mettant des conditionnels à toutes leurs phrases. Ils n’osent pas vraiment exprimer ce qu’ils imaginent, ils ont peur d’être jugés, ils craignent de se tromper. Mais ils viennent nous voir, parce qu’une petite voix en eux crie que ça doit être ça, en tout cas ça y ressemble suffisamment pour qu’ils sautent le pas. Ils viennent nous voir avec leur angoisse, la peur de mon jugement. Et nous leur expliquons qu’être « HP », ce n’est pas être plus intelligent que les autres, et que se croire HP, ce n’est pas être prétentieux. Nous leur parle de leur différence. On met des mots sur leur malaise en société, l’incapacité qu’ils ont à trouver leur place depuis des années, leurs déboires professionnels, leur besoin d’absolu. Une fois que ce fonctionnement est accepté et compris, petit à petit l’adulte apprend à l’apprécier, on pourrait même dire à « s’apprécier »… 

Quand nous donnons un diagnostic de haut potentiel, nous conseillons toujours aux personnes de prendre le temps de lire des livres traitant de ce sujet, de prendre le temps de bien ressentir ce fonctionnement et de l’accepter, bien souvent la plupart des maux s’envolent. 

Etre HP, c’est vraiment un cadeau quand c’est bien compris et accepté !

Catherine Devreux

 

 

info psy.be -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Coach, Sexologue, Praticien(ne) bien-être

info psy.be

Avenue Jupiter 7 - 1450 Chastre
Articles publiés : 479