Je souhaite...

Conseils de psy

La guidance parentale ou la consultation enfant?

/ Par Sally Das / Enfants

La guidance parentale ou la consultation enfant?

Les patients peuvent se poser la question de la meilleure prise en charge possible pour un enfant: la consultation enfant "traditionnelle" ou la guidance parentale ou même les deux? Quelle méthode utiliser? Dans quel cas?

La consultation traditionnelle de l'enfant est mise à mal par les conditions sanitaires actuelles. On sait que pour un enfant en bas âge, il est compliqué de porter le masque durant un temps de consultation et de rester gentillement assis tout au long de la séance sans bouger, sans rien toucher, sans être en contact physique avec nous.

Cela est également compliqué pour le thérapeute qui, traditionnellement, dans des mesures "normales" dit bonjour à l'enfant en lui donnant la main, en lui faisant un bisou ou ayant un contact physique avec celui-ci. Cela est maintenant impossible...De plus, même si l'enfant est habitué à voir les adultes porter le masque, cela peut l'effrayer ou l'empêcher de voir notre communication non verbale à travers notre sourire et autres. 

Pour certains enfants, qui ont du mal à verbaliser, nous utilisons du matériel (jeu, dessin,...), ce qui peut aussi être problématique en cette période covid: désinfecter les crayons de couleur? Utiliser une boîte de crayons différente par l'enfant? Que dire de l'utilisation de nos tests projectifs? Du matériel de testing intellectuel? 

Quand on pense que certains d'entre nous demandent aux patients de ne pas toucher leur porte d'entrée, comment travailler en toute tranquilité d'esprit avec des enfants, qui, dans la logique des choses, touchent à tout, tout le temps et cela est bien naturel. Comment faire aussi pour demander à un enfant de rester assis tout au long de la consultation?

Petite anecdote: j'avais demandé à un enfant de réaliser le dessin de la famille, assis à côté de sa mère. Tout le matériel individuel était préparé, la petite table, ses feuilles, sa boîte de dessin, tout était "sous contrôle". En moins de deux secondes, l'enfant était face à moi avec une partie de son dessin réalisé et sa même posée sur ma jambe en train de m'expliquer ce qu'il était en train de dessiner. J'explique cette anecdote avec un sourire car son comportement était mignon et tout à fait compréhensible. Ces mesures sanitaires nous limitent énormément dans notre façon de procéder et dans notre contact avec eux.

Les parents peuvent également être stressés de venir avec leur enfant chez un psychologue, dans un endroit qu'ils ne connaissent pas, toute cette situation est anxiogène pour tous.

Que faire alors? Certainement pas laisser tomber nos chérubins et continuer nos consultations de la meilleure manière possible en s'adaptant aux conditions, mais comment?

La consultation à distance est compliquée avec les enfants, surtout qu'ils ne vont pas rester tranquillement assis devant l'ordinateur ou le téléphone pendant plus d'une demi-heure. 

Dans ces temps compliqués, il est possible aussi de travailler via la guidance parentale. Comme le terme l'indique, il s'agit d'une guidance, d'une aide apportée aux parents ou apportée à l'enfant via le parent. 


Attention, cela n'implique pas que le thérapeute vous explique comment élever votre enfant ou qu'il critique vos méthodes, il vous propose juste une aide face à une problématique et des conseils adaptés.


Par exemple: dans le cas d'un enfant hyperactif ou présentant un problème de comportement, le thérapeute, peut, à l'aide de la guidance parentale, vous donner des conseils sur la manière de mettre en place des règles à la maison, de vous comporter face à tel ou tel comportement, de travailler la manière dont vous allez répondre à un comportement dit négatif. Telle une super nanny, nous essayons de vous aider au mieux afin que la situation devienne gérable tant pour la famille que pour l'enfant. Cette méthode fonctionne également sans voir l'enfant. Un enfant hyperactif a du mal à rester assis et une demi-heure de consultation peut vite se révéler être un supplice, tant pour l'enfant, sa famille que pour le psychologue.

Il est possible aussi via cette méthode de travailler sur le comportement problématique de l'enfant via le parent. Le parent nous explique la problématique rencontrée chez l'enfant et nous tentons de voir avec celui-ci comment faire pour aider cet enfant au mieux. Il peut s'agir par exemple d'enfants souffrant de phobies, de violence, d'hyperactivité, d'enfants très introvertis,...

Cette méthode ne peut fonctionner avec toutes les problématiques rencontrées, il vaut mieux en parler avec le thérapeute afin de voir si cela est possible ou non et quelle solution trouver pour aider l'enfant au mieux, en attendant de retrouver nos bonnes vieilles méthodes d'antan en consultation enfant.

 


 

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 28