Je souhaite...

Conseils de psy

Parents d'adultes ou de jeunes adultes: oui! Contrôlants et intrusifs: non!

/ Par Sally Das / Vivre ensemble

Parents d'adultes ou de jeunes adultes: oui! Contrôlants et intrusifs: non!

Certes, être parent est compliqué! La limite entre la bienveillance, l'inquiétude, le contrôle et l'intrusion dans la vie de vos enfants est parfois mince.

Ne dit-on pas que l'enfer est pâvé de bonnes intentions?

Le rôle d'un parent est d'être présent pour son enfant, de le soutenir, de l'encourager dans ses choix, de lui donner confiance en lui et en la vie. Parfois, vous n'êtes pas ou vous ne serez pas d'accord avec votre enfant et cela est bien normal. Attention cependant à ce que votre désaccord concernant ses choix de vie ne crée des discordances dans votre relation avec lui.

Vous désapprouverez certainement son partenaire, ses relations amicales (pas de bonnes fréquentations: "Tu peux choisir des gens plus rangés...", ses choix de vie (sort trop, sort pas assez) , le choix de ses études ou de sa profession ("Tu peux mieux faire ou faire autre chose que cela").


Combien de fois ne rencontre-t-on pas des adolescents ou des adultes qui font l'université pour contenter leur parents ou qui n'osent leur avouer qu'ils ont envie de réaliser un métier manuel ou des études professionnelles. Parfois, la famille, sans qu'elle s'en rende compte ou consciemment, place l'enfant dans une boîte de laquelle il n'ose sortir de par le regard que ses parents porteront sur lui. Ce regard bloque votre enfant en quelque sorte et il craint de perdre l'estime et l'amour de ses parents. Peut-être me répondrez-vous que cela ne sera pas le cas, alors je vous dirais: "Pourquoi lui mettre cette pression alors?".

Vous voulez le meilleur en tant que parent pour vos enfants et cela est tout à votre honneur. Votre enfant est votre petit être, vous souhaitez le voir heureux, quelque soit son âge ou son étape de vie. Néanmoins, votre enfant grandit, devient un adulte et doit faire ses propres choix et ses propres erreurs par la même occasion. Parfois, vos enfants ont besoin de tomber pour se rendre compte que ce choix n'est pas le bon et ils ne le comprendront qu'une fois tombés.

Certes, c'est très frustrant et compliqué de se dire qu'en tant que parent, vous ne pouvez avoir une implication plus grande sur la décision de votre enfant surtout si vous êtes convaincus que ces décisions ne sont pas bonnes mais vous devez respecter celles-ci. Etre parent, c'est aussi lâcher prise sur les domaines sur lesquels on n'a pas ou plus d'influence. Votre volonté de bien faire va laisser croire à de l'intrusion ou à un contrôle sur leur vie et ils risquent de très mal le prendre.

Si vous vous acharnez à vouloir mettre votre enfant dans une boîte (quelle qu'elle soit), vous risquez de perdre celui-ci, tout cela pour une soi-disant (rien ne prouve qu'elle est mauvaise même si vous en êtes convaincu) mauvaise décision. Réfléchissez-y! Cela en vaut-il vraiment la peine? Etre parent, c'est aussi rendre son enfant et futur adulte autonome, capable de choisir sa vie et de construire celle-ci. Si votre enfant ne peut prendre une décision par lui-même, il sera alors dépendant de vous en quelque sorte. Que fera-t-il quand vous ne serez plus là pour le conseiller? 

Un conseil: soutenez toujours votre enfant. Si vous ne trouvez pas sa décision juste ou si vous vous inquiétez des décisions prises, parlez-lui en, avec les bons mots, en ne critiquant pas sa façon de faire mais en exprimant votre inquiétude, vos peurs, votre vision des choses. Surtout écoutez-le, essayez de  comprendre ses motivations, ne le jugez-pas et restez présent si votre enfant tombe car il aura besoin de vous pour l'aider à ce moment-là. 

Sally Das -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychologue de 1ère ligne (INAMI), Psychothérapeute, Formateur/trice

Sally Das

Rue Enfer 42 - 7120 Estinnes au Val
Articles publiés : 30