Je souhaite...

Conseils de psy

Psychothérapie ordonnée par la Justice

/ Par info psy.be / Psychothérapies

Psychothérapie ordonnée par la Justice

La Justice est motivée, lorsqu’elle prend une mesure de détention, une sanction sociale en rapport avec le délit pour en marquer la transgression. La peine de prison effective est également justifiée par le danger social, la récidive en particulier. La Justice remplit dans ces cas sa fonction de punir et surveiller.

Cependant, lorsque ce danger de récidive est minime ou nul, la peine de prison effective est totalement inefficace et même nuisible pour permettre une évolution psychique et sociale de la personnalité qui a commis le délit.

Une guidance sociale et une psychothérapie bien conduites pourront avec plus de fruit permettre au sujet ayant commis un délit de se guérir, de  se développer alors qu’une peine de prison,  souvent gravement désocialisante provoque une régression psychique.

Je m’adresse aux personnes ayant commis un délit. La relation que la personne pourra établir avec un psychothérapeute le sera dans l’intimité d’une relation strictement confidentielle dans laquelle le thérapeute pourra entendre la souffrance, la culpabilité exprimées par le sujet. Il n’aura pas la tâche, qui incombe aux autorités judiciaires, de juger et de punir. Il écoute et essaye de comprendre.

Je m’adresse aux autorités judiciaires, aux avocats et aux services sociaux qui sont amenés à conseiller ou à ordonner une psychothérapie aux sujets délinquants. Il est de loin plus efficace d’opter pour une psychothérapie si le but poursuivi est une évolution positive de la personne et de son entourage que de compter sur les vertus « curatives » de la prison.

Je voudrais cependant mettre l’accent sur un point important. Cette psychothérapie, si elle n’est pas envisagée très  sérieusement par le thérapeute et la personne en question, par un cadre strict (régularité et durée des séances, une fréquence suffisante en fonction  des troubles présentés) risque d’être un psychothérapie-pointage, visant à satisfaire aux exigences formelles de l’autorité qui l’a ordonnée. Ce serait une fausse psychothérapie.

 

Dr Michel Graulus

info psy.be -  Psychologue, Psychologue clinicien(ne), Psychothérapeute, Coach, Sexologue, Praticien(ne) bien-être

info psy.be

Avenue Oscar de Burbure, 151 - 1950 Kraainem
Articles publiés : 476