Je souhaite...

Conseils de psy

Les manipulateurs sont-ils intelligents ?

/ Par Serena Emiliani / Moi et les autres

Les manipulateurs sont-ils intelligents ?

Et ben non...selon les neurosciences !

Beaucoup des choses se disent sur les manipulateurs, parfois contradictoires, parmi lesquelles qu’ils sont intelligents.

Est-il vrai ou faux ?

Faux selon les neurosciences, au moins pour un certain profil de manipulateur.

Les mots manipulation et manipulateur sont d’usage de plus en plus courante mais qu’est-ce que la manipulation ?

Elle a des multiples visages, la mère qui stimule son enfant qui rechigne à travailler en lui promettant une récompense, le diplomate qui expose son idée d’une manière à obtenir un consensus, le copain qui arrive à vous emprunter de l’argent sans vous le rendre, un collègue qui obtient le projet ou le poste qui devait vous revenir ou l’individu dont la conversation vous met « le moral dans les chaussettes ».

Nous sommes tous alors parfois des manipulateurs ?

En fait on peut distinguer trois types de manipulation selon l’intention spécifique du manipulateur :

Un premier type où l’intention est toujours utile pour celui qu’en fait l’objet comme la mère qui veut stimuler son enfant ou le diplomate. La relation est GAIGNANT-GAIGNANT ;

Un deuxième où l’intention est egoiste, on agit pour attendre un objectif, la relation est GAIGNANT-PERDANT, mais elle est contextuelle, manipulateur au travail et non à la maison par exemple, il y a une raison : un projet, une promotion, de l’argent, qui fait que on peut encore arriver à la détecter et à s’en défendre ;

Un troisième où l’intention est destructrice, nous entrons dans le domaine du sournois et du glauque, de la manipulation malveillante : une relation GAGNANT-PERDANT où l’intention est d’abattre, de ruiner, au-delà du contexte, difficile à détecter car une personne de nature bienveillante n’en voit pas la raison, et cela parce que le vrai objectif, croyez-moi, est la destruction des autres tout court !

Difficile à croire pour les gens de bonne fois ! On peut l’appeler un manipula-TUEUR et c’est de celui-ci dont l’on s’occupe maintenant.

Qu’est-ce que viennent nous dire les neurosciences pour mieux clarifier tout cela et pour nous aider à s’en défendre ?

Plusieurs territoires cérébraux impliqués dans notre prise de décision ont été identifiés aujourd’hui, parmi lesquels :

Le territoire Neolimbique : qui tient à son image, à la reconnaissance, qui nous pousse à trouver notre place dans le groupe sur base de nos mérites et compétences : dans la manipulation de type deux un besoin de reconnaissance qui compense des failles dans « l’estime de soi » pourrait pousser quelqu’un à manipuler l’autre pour obtenir un objet signe de prestige, parfois avec un esprit de « mauvais joueur ».

Ce territoire apprend par ses erreurs, il a des remords, et puis, vu que la logique Neolimbique est cela dans laquelle la majorité de nous fonctionne, on peut encore détecter la manœuvre.

Le territoire Paleolimbique : déjà la racine « paléo » nous suggère une origine archaïque, il est le siège qui règle le positionnement instinctif que l’on prend dans un groupe, basé cette fois sur le rapport de force. Un individu avec un positionnement très haut est animé par un instinct irrationnel à vouloir le préserver, et pour cela à détruire les autres.

Bien entendu, pas tous ceux qui on ce positionnement sont des manipula-TUEURS mais si ce territoire a pris trop de place surtout pendant l’enfance, ils en sont – les malheureux – sous l’emprise presque totale. Le Paléo n’apprend pas par ses erreurs, il n’a pas des remords, et en sortant de la logique commune on ne détecte pas ou trop tard la manœuvre.

Avec des pensées du style « NOOOON ! Pouquoi il aurait dû faire ça ? », Ce n’est pas possible !!! » on s’est déjà fait avoir !

Alors, vu tout ça, pour vous les manipula-TUEURS sont-ils intelligents ?

Je ne pense vraiment pas que « paléo » et « archaïque » puissent aller en accord avec le mot « intelligence » source du raisonnement logique, de souplesse, adaptabilité, et aussi d’empathie, altruisme, bienveillance.

Ce que vous prenez pour intelligence n’est que de la « performance en manipulation », parce que ils ne font que cela depuis des années, et ils sont par conséquence très doués.

Quoi faire alors ????

Commencer par reconnaître et accepter que ce mode de fonctionnement existe, même s’il vous n’appartient pas parce que, au contraire, vous étés intelligents !

Et puis faites confiance en votre intelligence, cela vous permettra de découvrir ses manigances habituelles qui ne rencontreront plus l’impact escompté, il se retrouvera alors à essayer en vain de tirer ses vieilles ficelles, avec une aire caricaturale et grotesque, parce que il ne dispose pas d’une autre stratégie.

Le manipula-TUEUR tire sa puissance uniquement de votre ignorance de sa véritable faiblesse : le manque d’un répertoire de stratégies intelligentes !

Si vous la détectez grâce à votre intelligence, ils deviendra inoffensif, parce que… j’avais oublié de dire : pour la manipulation……

                                                          ……IL FAUT ETRE A DEUX !