Je souhaite...

Conseils de psy

Comment lâcher prise ?

/ Par Pascale Opdebeek / Stress

Comment lâcher prise ?

Le mal être résulte généralement d’une accumulation de tensions et de contraintes qui empêchent l’épanouissement personnel. Lâcher prise constitue l’unique solution pour accéder à l’équilibre et au bonheur. Il convient de comprendre parfaitement la notion de lâcher prise afin de connaître la meilleure méthode pour y parvenir.

 

La notion de « lâcher prise »
 

Par définition, lâcher prise signifie se défaire de la volonté de vouloir tout contrôler.  Cette notion implique, ainsi, le concept de détachement et, plus généralement, de liberté.

Ce désir d’avoir la maîtrise de tout ce qui se passe constitue la principale source de stress, de souffrance et de déception. D’une part, les faits ne coïncident pas toujours avec nos aspirations, nos prévisions, nos hypothèses ou nos imaginations. D’autre part, chaque individu a ses propres pensées qui conduisent ses actions. Aussi, tout le monde n’agit pas de la même manière.

Une personne qui accorde une importance capitale à avoir la main sur tout peine, ainsi, à trouver l’équilibre dans tous les domaines de sa vie et se trouve emprisonnée par ses propres désirs. Lâcher prise est essentiel pour s’épanouir pleinement et être heureux.

La méthode à appliquer pour savoir lâcher prise


Lâcher prise n’est pas facile et ne se fait pas en un claquement de doigt. Cela nécessite un énorme travail sur soi . Voici quelques pistes :

Se défaire de la négativité

L’appréhension, la crainte, l’anxiété, l’inquiétude font souffrir. Ces sentiments amers proviennent principalement des mauvaises pensées que nous avons, des croyances que nous avons assimilées à travers notre éducation et notre expérience de vie. Ainsi, se détacher de ces obstacles constitue l’unique solution pour surmonter les émotions négatives.

Pour ce faire, il est impératif d’appliquer la positivité: ne voir que les bons côtés des choses, avoir des paroles positives et des jugements positifs sur tout, mettre en évidence ses propres qualités et ne pas se focaliser sur ses défauts et faire de même pour les autres, ... .

Se concentrer sur le moment présent

Les mauvais souvenirs du passé nous hantent et l’avenir, qui appartient au domaine de l’inconnu, nous fait peur. Se concentrer sur ce qui a été et sur ce qui sera nous fait vivre en permanence dans le doute et la crainte.

Ainsi, le bonheur se trouve dans le fait de vivre le moment présent et de tirer un trait sur les expériences négatives et les regrets du passé et de surmonter l’angoisse liée à l’avenir.

Savoir déléguer

Un trop plein de responsabilités représente une des principales sources de stress. Le meilleur moyen de se décharger de ces tâches est de déléguer. Confier ses missions à quelqu’un d’autre exige de reconnaître les capacités et les valeurs de l’autre personne et de lui accorder toute sa confiance.

Dans cette même optique, il est également crucial d’admettre ses propres limites et de considérer également celles des autres car personne n’est parfait. Le perfectionnisme est aussi un important facteur de désespoir.  

Portrait de Pascale Opdebeek

Pascale Opdebeek

Avenue Léopold Wiener 85 - 1170 Bruxelles
Articles publiés : 3