Conseils de psy

Le bonding : la thérapie du lien

/ Par Dimitri Haikin / Psychothérapies

Le bonding : la thérapie du lien

La séance de bonding est un des moments forts de mon stage sur l'estime de soi. C'est un travail extrêmement puissant et thérapeutique pour les personnes qui ont connues des carences affectives dans l'enfance.
En effet, pour asseoir les bases du socle de la sécurité dans son for intérieur, l'enfant a besoin - dès sa naissance - d'être suffisamment nourri de contacts et de toucher affectifs bienveillants de la part de ses parents.
Quand les parents sont "absents", d'autres tuteurs d'éducation peuvent répondre à ce besoin existentiel : grands-parents, parents adoptifs, éducateurs,...
Lorsque ce besoin a été bafoué, il est souvent plus difficile de construire le socle de base de l'estime de soi et de sentir en sécurité à l'intérieur de soi dans sa vie d'adulte.
"Je n'ai pas le moindre souvenir d'avoir été dans les bras de ma mère", "Mes parents étaient très occupés par leur travail et pas dans l'affectif", "Ma mère a étoujours été dépressive et indisponible", "Je n'ai jamais senti l'amour inconditionnel de mes parents",...
Ainsi de nombreux adultes développent des angoisses d'abandon et/ou des dépendances multiples.

Cependant, rassurez-vous, tout ne se joue pas avant 6 ans ! Tout se joue avant la mort et il n'est jamais trop tard pour recevoir, en thérapie, cette charge affective de base qui va nourrir le sentiment de sécurité dans son for intérieur. Véritable "transfusion d'amour", cet acte doit être posé avec beaucoup de douceur, de tact, de sincérité et dans l'attention permanente des besoins de ceiui qui la reçoit. Plusieurs personnes peuvent participer simultanément à la séance de bonding. Ce sont des moments extrêmement intenses et empreints d'émotions. Comme disent les personnes qui décident de s'ouvrir à ce recevoir maternel tellement particulier, "il y a l'avant et il y a l'après séance de bonding".

Voici le témoignage in extenso de Madame A. qui a participé au stage sur l'estime de soi de mars 2017 ;

"Le Bonding

C’était l’expérience la plus extraordinaire que j’ai vécu jusqu’à présent. C’était un vrai tsunami émotionnel !

Je me suis portée volontaire dès que Dimitri a expliqué le déroulement de l’exercice, je n’ai pas laissé le temps à mon mental de prendre le dessus, ai décidé de sortir de ma zone de confort et confronter mes peurs, peur de l’inconnu et de ce qui pourrait émerger lors de ce type de thérapie.

Le cadre et le climat de confiance qui régnaient dans le groupe ont eu un impact positif sur ma décision.

Dimitri m’a invité à m’allonger sur le matelas au milieu de la salle, de fermer les yeux et accueillir la bienveillance des participants (volontaires).

Un grand silence occupait la salle. J’ai senti la première personne s’approchait de moi. Et là ! C’est la surprise mélangée à l’incompréhension. Dès qu’elle a posé ses mains sur mon front, une vague d’émotions remontait, les larmes coulaient et je commençais à sentir un léger tremblement des jambes, ensuite, cette personne posait ses mains sur mes épaules, et le sentiment de bienveillance et d’amour qu’elle me transmettait me remplissait entièrement.

Pendant ce temps, une autre personne volontaire tenait mes pieds avec douceur, et ce durant toute la séance, ce qui me procurait un sentiment de stabilité (enracinement).

Et avec une grande délicatesse, une autre personne venait me tenir la main.

Durant cette expérience, mon corps s’exprimait par des tremblements et libérait toutes sorte d’émotions : peur, colère, tristesse…

Et au moment où Dimitri posait délicatement ses mains sur mon front, c’était la magie qui se produisait ! Tout se calmait et mon corps s’apaisait petit à petit jusqu’au moment où sa main se séparait de mon front, et soudainement, une autre vague d’émotions remontait en surface et cette fois-ci, j’ai su nommer ce que je ressentais, c’était un sentiment d’abandon. Enfin, il s’est exprimé !

La bonne proximité de Dimitri me rassurait, et ses demandes à voix très douce de si j’avais besoin de quelque chose me donnaient le sentiment d’être accompagnée, et que j’avais toujours la possibilité d’exprimer mes demandes ou d’arrêter l’expérience quand je voulais.

À la fin de cette expérience, une de mes demandes (besoin) était d’être prise dans les bras.

E. était là pour moi. Et en ouvrant mes yeux, son regard plein d’amour, de tendresse et de bienveillance restera, à tout jamais, graver dans ma mémoire.

Je suis incapable de dire combien de temps cette expérience a duré, mais une chose est sûre, je l’ai vécu comme un voyage entre le passé et le présent, des flashs et des images de mon enfance se succédaient, comme si le temps n’existait plus!

Il m’est tout de même impossible de mettre des mots sur tout ce que j’ai vécu ce jour là.

Mais je peux dire que c’était une vraie libération émotionnelle, j’ai su lâcher prise et me sentir en confiance.

Grâce à la bienveillance du groupe, je me suis sentie respectée! Il n’y avait ni délaissement ni envahissement de la part des autres, juste ce qu’il fallait. Et tout cela, sous le regard professionnel de Dimitri.

Je te remercie Dimitri de m’avoir donné l’occasion d’expérimenter le bonding et mille mercis pour ta présence et ton regard bienveillant.

Et merci à tous ceux qui m’ont apporté leurs soutient durant cet exercice, par un geste, un regard bienveillant, un sourire…

A."

 

Si vous voulez participer au prochain stage sur l'estime de soi du 19 au 21 juin 2017 : https://www.psy.be/fr/evenements/estime-de-soi-la-securite-dans-son-inte...